foret4

Notre conviction

Elle s'inspire du propos d'Adrien Payette, concepteur du codéveloppement professionnel avec Claude Champagne : "Comme vous le savez, l’approche du codéveloppement professionnel est une approche très simple et assez subtile. Par sa simplicité, elle est à la portée de tous ceux qui veulent améliorer leur pratique, quelle qu’elle soit, mais, une fois qu’on a traversé cette simplicité, on se rend compte qu’elle exige, pour donner les résultats attendus, un doigté, une sensibilité, une intelligence et une imagination bien loin de l’application mécanique d’un algorithme linéaire (les 6 étapes vues comme recette de cuisine)".
L'ambition de ce cursus est bien la capacité à développer l'intelligence collective par la finesse des interventions et la qualité de l'animation.

Objectifs du cursus

Acquérir les compétences pour lancer et animer des groupes de codéveloppement professionnel
Affiner une posture de facilitation cohérente avec l'approche
Savoir faire monter en puissance l'intelligence collective
Adapter l'utilisation du codéveloppement professionnel selon les objectifs de l'intervention prévue et le contexte organisationnel

Les étapes
cursus2

Juste découvrir ?

> JOURNÉE DÉCOUVERTE
Vous hésitez à vous engager dans la formation, vous voulez d'abord "ressentir" ce qu'est le Codéveloppement ? Alors vous pouvez participer à une journée "Découverte"
Remarque : La journée de découverte n'est pas prise en compte dans le cursus de formation à l'animation. Si une personne souhaite ensuite effectuer le Cycle 1 du cursus, ce Cycle 1 comporte nécessairement deux journées qui se suivent et forment un tout.
En revanche, avoir suivi la Journée découverte donne droit ultérieurement, si on a suivi par la suite le Cycle 2, à une journée de supervision gratuite

Prérequis

à une inscription dans le parcours de formation à l’animation de Groupes de codéveloppement
Pour A. PAYETTE et C. CHAMPAGNE, la pratique du Codéveloppement s’adresse à des personnes qui pensent pouvoir apprendre les uns des autres, dans un climat d’implication et de bienveillance.
Au Cecodev nous formons des animateurs depuis une dizaine d’années et nous constatons aujourd’hui que certains participants rencontrent de fortes difficultés à s’intégrer dans ces formations.

Il peut s’agir de personnes :
  • qui n’acceptent pas de recevoir des feed backs des autres ou du formateur
  • qui ont une formation ou une certification de coach récente et en font leur « identité » avec parfois un sentiment de supériorité . Nous avons même entendu que certains considéraient le Codéveloppement comme le « coaching du pauvre ».
  • qui ne pensent pas avoir à apprendre sur leur posture ou leur pratique de questionnement ou autre
  • qui utilisent en public des techniques de confrontation apprises en coaching
  • qui croient déjà pratiquer le codéveloppement et n’imaginent pas mettre en question leur pratique (Certains participants qui avaient déjà une pratique disent souvent au cours de la formation : - Je croyais faire du codéveloppement, là c’est autre chose, ça n’a plus rien à voir, ça m’éclaire )

Certaines personnes font parfois état de leur compétence (de coach ou autre) pour demander à écourter leur formation au Codéveloppement ou sauter des étapes. En réalité cette formation leur est souvent plus nécessaire qu’à d’autres car ils vont avoir à se défaire de leur formatage acquis pour pouvoir apprendre une posture de facilitation, bien différente, avec un langage simple, sans jargon, sans questions savantes, sans approche psy, et sans se voir comme plus évolué que les participants.
C’est ainsi que des difficultés apparaissent au cours des formations : elles sont d’abord inconfortables pour ces personnes mais surtout elles sont dérangeantes pour le groupe qui se trouve très freiné dans son fonctionnement et son apprentissage, ayant à supporter ou à gérer un surcroît de tensions. Et l’élan naturel du Codéveloppement en est très retardé.

C’est pourquoi nous sommes amenés à définir les prérequis suivants pour l’ensemble du cursus de formation à l’animation de Groupes de Codéveloppement, et à demander à ceux qui veulent s’inscrire de s’engager dans le respect de ces prérequis :
  • venir pour apprendre, y compris apprendre les uns des autres
  • considérer qu’une formation en coaching n’est dans son principe ni une nécessité ni un avantage en animation de Codéveloppement
  • accepter de recevoir des feed backs
  • faire preuve de simplicité dans sa posture et son langage
  • s’engager à la bienveillance envers chacun